Présentation

Notre commune

p-g-01

 

 

 

Guinkirchen est un petit village du nord est de la France. Il est situé dans le département de la Moselle , arrondissement de Forbach-Boulay-Moselle, canton de Boulay-Moselle. Son code postal est le 57220 et son code Insee le 57277.

Géographie :

L’altitude moyenne de Guinkirchen est de 220 mètres environ. Sa superficie est de 5.15 km². Sa latitude est de 49.206 degrés Nord et sa longitude de 6.451 degrés Est.

À vol d’oiseau, les villages les plus proches de Guinkirchen sont : Roupeldange à 1.45 km, Hinckange à 1.65 km, Mégange à 1.77 km, Éblange à 3.02 km, Burtoncourt à 3.41 km.

Population

Évolution

Sources : Insee

Un peu d’histoire

p-g-7

Site déjà occupé par les romains, Guinkirchen a été construit sur les flancs de la vallée de la Nied. Situé à 5 Km de Boulay, à 15 Km de Bouzonville et à 30 Km de Metz, Guinkirchen a gardé son aspect pittoresque du village lorrain : ses alignements de maisons lorraines multicolores, son église avec son clocher à quatre frontaux et ces nombreux calvaires.

Guinkirchen : un nom aux origines ambiguës

p-g-02 Guinkirchen a toujours été une paroisse de regroupement pour les villages environnants. Ainsi le nom pourrait être la contraction de « gehen zu Kirche » en allemand « aller à l ‘église ».
Selon une autre hypothèse, ce nom pourrait avoir une origine romaine. Guinkirchen viendrait du latin «  quinque cursus » soit le cinquième relais de poste sur une voie romaine menant à Trèves.

Guinkirchen : d’hier à aujourd’hui

p-g-03

Le site de Guinkirchen a déjà été occupé par les romains mais la première citation de notre village date de 1191. Elle a été relevée dans les archives de l’évêché de Metz. Jusqu’au XVI siècle, Guinkirchen a été sous l’emprise des seigneurs de Boulay. De 1503 jusqu’à la révolution, Guinkirchen devenait la propriété du duché de Lorraine..
Guinkirchen fief important regroupait de nombreux villages : Roupeldange, Rurange, Mégange, Pétrange, Rinange. Au XVIII siècle, la commune prend sa configuration actuelle. Elle perd ses annexes à l’exception du moulin de Flasgarten. La paroisse se réduit aux villages de Guinkirchen et Mégange et à l’annexe de Flasgarten.

Guinkirchen : un patrimoine intéressant

p-g-06 Le patrimoine de notre village est fortement marqué par son caractère religieux: une église imposante dominant la vallée, une chapelle et de nombreux calvaires. L’église de Guinkirchen était l’église mère de la paroisse. Elle regroupait les villages de Mégange, Rurange, Espanges, Rélingen, Pétrange et Flasgarten.

Dédiée à saint Maurice, l’église actuelle a été construite en 1779 par les moines cisterciens de Villers Bettnach. Le clocher rehaussé en 1847 est plus ancien, il doit dater du XI siècle.

p-g-04La chapelle Saint Maurice a été construite en 1849 suite à une épidémie de choléra. Une dizaine de calvaires jalonne les sentiers qui reliaient les annexes à l’église mère. Le plus remarquable est celui de Flasgarten. Placé à l’intersection du chemin qui mène au moulin et du chemin des Chevaliers « Rittersweg », il représente une descente de croix. Sur le socle du monument, une sculpture conte la légende selon laquelle un laboureur ayant abandonné son attelage dans les champs pour aller à la messe, a trouvé à son retour le champ labouré par un ange blanc.

Guinkirchen possède une configuration particulière qui le distingue d’un village rue lorrain classique. La topographie du lieu, son statut de paroisse mère et son histoire ont façonné ses contours: l’église et son clocher en élévation et les habitations regroupées à leurs pieds. De part et d ‘autre d’une rue principale tortueuse, des rues latérales présentent des alignements de maisons lorraines.

Le ban de Guinkirchen recèle bien d’autres curiosités : la carrière de pierres qui a servi à la construction du village, une pelouse calcaire pour protéger une orchidée rare, une vigne et naturellement un magnifique point de vue depuis le lieu-dit de la côte sur toute la vallée de la Nied.

Le Moulin de Flasgarten

Flasgarten vient de l’allemand qui veut dire le jardin à lin.

C’était un village plus ancien que Guinkirchen. Il fût détruit pendant la guerre de trente ans. Ce lieu avait une importance capitale car la route qui reliait Bouzonville à Metz, empruntait le pont sur la Nied à proximité du moulin. Ce pont était soumis à un péage encaissé habituellement par le meunier.
p-g-05
Ce pont servait également de marches d’estaux : lieu de rencontres entre les seigneurs pour régler leurs différends.

La force hydraulique a servi principalement pour actionner un moulin à farine mais également un moulin à huile et un atelier d’aiguisage. La fabrication de farine a cessé en 1920.

Ce texte a été rédigé avec l’aimable participation de la S.H.A.N.

Le conseil municipal

Les membres du conseil municipal

  • Maire de Guinkirchen : André ISLER
    ia
  • Adjoint aux travaux : Jean Pierre HALLEZ
    jph
  • Adjointe à la vie associative : Véronique DELESSE
    vd
  • Adjoint aux finances : Laurent DENET
    ld

Conseillers municipaux :

  • Frédéric GUERRIERO
    fg
  • Brahim HASSANI
    bh
  • Jérôme LAGRANGE
    jl
  • Annick SCHARF
    as
  • Cyril SCHMITT
    cs
  • Chantal STUPPY
    sc

Les délégations :

Communauté de Commune du Pays Boulageois :

André ISLER (Titulaire) ; Jean Pierre HALLEZ (Suppléant)

Syndicat de l’Aménagement de la Nied Réunie :

Laurent DENET (Titulaire) ; Chantal STUPPY (Suppléant)

Syndicat Intercommunal des Eaux de Boulay :

Véronique DELESSE, Jean Pierre HALLEZ (Titulaires), Annick SCHARF (Suppléante)

Syndicat scolaire :

Cyril SCHMITT, Laurent DENET (Titulaires)

Les commissions :

Commission communale des impôts :

Jean Pierre HALLEZ, Brahim HASSANI, André ISLER, Michel ISLER, Jérôme LAGRANGE, Cécile ROGER, Annick SCHARF (Titulaires) ; Roland BOUCHER, Frédéric GUERRIERO, Régis LEBLANC, Gaby LEMAIRE, Chantal STUPPY (Suppléants)

Commission d’appel d’offres :

Véronique DELESSE, Laurent DENET, Jean Pierre HALLEZ, André ISLER, Jérôme LAGRANGE, Annick SCHARF, Chantal STUPPY.

Commission des finances :

Laurent DENET, André ISLER, Annick SCHARF, Chantal STUPPY