Déchèteries communautaires

La déchèterie de Boulay

Pour tous les déchets qui ne sont pas collectés au porte-à-porte, les habitants de la CCPB peuvent se rendre, sous certaines conditions, à la déchèterie de Boulay, située route d’Hinckange.

decheterie

La déchèterie vous accueille tous les jours de la semaine sauf le lundi matin et le dimanche après-midi.

nvx-horaires

L’accès à la déchèterie se fait grâce à la carte « Sydem’pass » (la même que pour le multiflux) délivrée à chacune des personnes inscrites sur le registre des ordures ménagères à la CCPB. Si vous avez perdu la carte ou si vous êtes un nouvel arrivant sur le territoire, la demande d’une nouvelle carte se fait dans les locaux de la CCPB.

Qu’apporter à la déchèterie ?

Les déchets suivants doivent être déposés en déchèterie :

picto-dechet

La déchèterie de Boulay, au top de la collecte des D3E !

Les D3E (ou DEEE) sont des Déchets d’Équipement Électriques et Électroniques qui fonctionnent avec une pile, une batterie ou une prise de courant.

d3e-logo Tous les D3E sont marqués par une poubelle barrée. Une contribution, incluse dans le prix d’achat, est payée par le consommateur. Cet éco-contribution prend en charge la fin de vie de l’appareil, en passant par la collecte, le démantèlement, la dépollution et le recyclage. Depuis le 1er juillet 2010, le Ministère de l’Environnement impose également une modulation des éco-participations, qui consiste à faire varier son montant en fonction de l’impact environnemental de certains appareils lorsqu’ils seront en fin de vie.

d3e-picto-ml En parallèle des points de collecte mise en place dans de nombreuses enseignes, la filière D3E s’est mise en place en déchèterie sur l’ensemble du territoire du Sydeme en 2008. Machine à laver, four, cumulus, télévision, ordinateur, sèche-cheveux, télécommande, etc sont à déposer depuis 2008 en déchèterie.

Sur le territoire de l’ancienne Communauté de Communes du Pays Boulageois (CCPB), la collecte des D3E a connu un véritable envol en 2012 après la mise en place du dispositif multiflux en 2011. Avec le rappel – lors des réunions publiques – des consignes de tri pour les déchets dangereux et volumineux, les D3E déposés en déchèterie de Boulay sont passés de 97,027 tonnes en 2011 à 120,449 tonnes en 2012.

d3e-picto-sc Depuis 2012, l’ancienne CCPB figure dans le top 5 des 14 intercommunalités du Sydeme (périmètre 2016, avant l’application de la loi NOTRe) avec le meilleur ratio de collecte des D3E en déchèterie et avec, une première place dans ce top 5 en 2013, 2015 et 2016.

Depuis 2012, la performance de collecte des D3E ne cesse d’augmenter en déchèterie de Boulay et est supérieure à celle du Sydeme :

  • 2015 : 137,907 tonnes soit 9,28 kg/hab.an (perf. moyenne du Sydeme : 6,38 kg/hab.an)
  • 2016 : 149,455 tonnes soit 9,92 kg/hab.an (perf. moyenne du Sydeme : 7,56 kg/hab.an)

d3e-picto-frigo Un grand bravo à l’ensemble des habitants de ce territoire pour leur geste du tri ! Il est important de poursuivre cet effort en triant également les petits D3E appelés les PAM (petits appareils en mélange) qui sont, malheureusement, encore trop souvent déposés dans les sacs multiflux. En effet, bien moins volumineux qu’un frigo, un congélateur ou un sèche-linge, les petits D3E sont également à ramener en déchèterie et cela quel que soit leur état (hors d’usage, obsolète ou en état de marche). Eux aussi ont le droit à une deuxième vie !

Des PAM peuvent être identifiés dans chaque pièce de votre logement. La liste peut être longue…

  • Dans le garage : outils de bricolage : perceuse, visseuse, meuleuse, lampe de poche, les rallonges et touret électriques, GPS…
  • Dans la salle de jeux : console vidéo, guitare électrique, micro, haut-parleur, jouet télécommandé…
  • Dans le bureau : clavier, souris, tour d’ordinateur fixe, tablette, ordinateur portable, calculatrice, appareil photo, imprimante, câbles et connectiques…
  • Dans la chambre : réveil, lecteur mp3, chaine-hifi…
  • Dans le salon : montre, lecteur CD et DVD, télécommande, téléphone fixe…
  • Dans la buanderie : aspirateur, fer à repasser, centrale vapeur, aspirateur…
  • Dans la salle de bain : sèche-cheveux, rasoir électrique, fer à lisser, épilateur, pèse-personne, brosse à dents électrique…
  • Dans la cuisine : robot ménager, crêpière, appareils à raclette et à fondue, grille-pain, cafetière, bouilloire…

d3e-picto-tv La déchèterie est devenue aujourd’hui un élément essentiel dans la gestion quotidienne de nos déchets. Les visites en déchèteries sont plus fréquentes et sont davantage optimiser avec l’ensemble des flux de déchets qui sont proposés à la collecte.

En cas de doute, le gardien de déchèterie vous conseillera pour le tri de vos déchets.

Recycler le papier : un geste simple pour l’environnement !

Le papier, nous en avons tous les jours entre nos mains, que nous soyons à notre domicile ou à notre travail.

L’ère du numérique commence à influer sur nos pratiques et nos consommations de papiers. En moyenne, un français utilise 53 kg de papiers par an selon l’éco-organisme Ecofolio. Les papiers sont des déchets valorisables qui peuvent peser très lourd.

Une alternative au sac orange a été mise en place dans les déchèteries de Boulay, Bouzonville et Falck.

Ces déchèteries sont équipées de benne à papiers de 15 m3 mise à disposition par le Sydeme.

En 2016, ce sont près de 95 tonnes de papiers qui ont été collectés par le Sydeme sur ces 3 déchèteries.

Pour qui ?

La mise en place de cette benne permettra d’optimiser davantage le trajet vers la déchèterie :

  • les usagers souhaitant se débarrasser de leurs vieux abonnements et revues papiers ;
  • les mairies, administrations et entreprises souhaitant se débarrasser de leurs archives ;
  • les écoliers, collégiens, lycéens et étudiants souhaitant se débarrasser de leurs cours ;
  • les établissements scolaires souhaitant se débarrasser d’anciens livres et manuels scolaires.

Quelles sont les consignes de tri pour les papiers recyclables ?

Rappelons quels sont les papiers recyclables :

  • les journaux, revues et magazines ;
  • les catalogues et annuaires ;
  • les prospectus et publicités ;
  • les livres et manuels scolaires ;
  • les enveloppes blanches ou teintées avec ou sans fenêtre ;
  • les cartes postales, cartons d’invitation et courriers ;
  • les impressions et feuilles de brouillon ;
  • les cartes routières et plans de ville.

Quel intérêt de trier les papiers ?

En triant les papiers, nous favorisons l’économie du recyclage. Les papiers ne sont plus un déchet, ils deviennent une nouvelle matière première créatrice de valeur, à même de soutenir l’industrie et l’emploi local.

Le tri et la valorisation des vieux papiers permettent également de préserver nos forêts, poumons verts de notre planète indispensable pour que nous puissions respirer.

Comment sont valorisés les papiers ?

Les papiers ainsi collectés sont acheminés sur le centre de tri des recyclables du Sydeme implanté à Saint-Avold. Là, ils sont triés en différentes catégories avant d’être expédiés vers des usines de recyclage.

Tous les papiers sont recyclés grâce à un procédé simple. En effet, il est possible de récupérer des fibres de cellulose composant le papier pour en faire une nouvelle matière première.

Cette nouvelle matière peut devenir à nouveau du papier ou d’autres produits comme des produits d’hygiène (serviettes en papier, essuie-tout et papier toilette), des cartons d’emballage (boîtes à œufs) ou des matériaux d’isolation (ouate de cellulose). La fibre de cellulose peut se recycler en moyenne 5 fois pour produire de nouveaux papiers.

Quels gestes faut-il adopter ?

Le papier est un support dont il est difficile de se passer.

Consommer du papier n’est pas un problème si chacun adopte un comportement écoresponsable.

  • privilégier l’impression recto/verso, le noir et blanc, un encrage faible pour nos usages quotidiens ;
  • acheter des produits en papier recyclé ou fabriqués à partir de matière première traçable (labels forêts éco-gérées) ;Et surtout, trions nos papiers, ils seront recyclés !

Consulter les informations de la déchèterie

La décharge de Boulay

Le centre de traitement des déchets inertes de Boulay est situé Route d’Ottonville. il est considéré par la règlementation comme un Centre d’Enfouissement Technique de Classe 3. Par conséquent, il peut uniquement accueillir des déchets inertes. Ce sont des déchets qui ne polluent pas le terrain naturel avec lesquels ils sont en contact : matériaux de démolition, gravats, terre par exemple. Les particuliers et entreprises y ont accès pour déposer ce genre de matériaux.

Les tarifs 2015  sont les suivants :
– Terre 3,00€ HT la tonne
– Enrobé et démolition de chaussée 3,50€ HT la tonne
– Démolition béton et déblai inerte de bâtiment 5,50€ HT la tonne

Chaque année, les 2,5 premières tonnes sont gratuites pour les particuliers.

L’accès est réglementé par une carte, aux horaires d’ouverture suivantes:

– du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30

– le vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30

La communauté de communes a délégué la gestion de ce site à un prestataire :

Conditions d’accès et tarifs : SOGEA Boulay –  03 87 65 88 90